Paroisse de Rambouillet
http://paroisserambouillet.fr/Offrons-l-amour-de-notre-coeur-au-Sacre-Coeur-de-Jesus
      Notre réponse à l’amour du Cœur sacré de Jésus

Notre réponse à l’amour du Cœur sacré de Jésus

Vie spirituelle


La consécration d’une paroisse au Sacré-Cœur est un événement spirituel exceptionnel. 140 ans ont passé depuis la première consécration de noter paroisse au Cœur de Jésus. Il est temps de la renouveler pour offrir au Seigneur l’amour de notre cœur en réponse aux souffrances et aux violences de notre temps.

J’encourage les pasteurs et les communautés religieuses à contribuer au rayonnement message reçu par Sainte Marguerite Marie. Pour tous ceux qui se laisseront toucher par cet enseignement, je désire qu’ils découvrent dans le cœur du Christ la force de l’amour, les sources de la grâce, la présence réelle du Seigneur dans son église à travers le don quotidiennement renouvelé de son corps et de son sang. Jean-Paul II, 22 juin 1990 .

Il y a 25 ans Saint Jean Paul II comme tant d’autres papes avant lui nous encourageait à approfondir les paroles du Christ dites à la messagère de son Divin Cœur. Sainte Marguerite Marie Alacoque a été choisie par Notre Seigneur comme instrument pour attirer des cœurs à son amour

Cette dévotion est particulièrement d’actualité pour une paroisse comme la nôtre où plus que jamais nous avons besoin d’aller puiser aux sources de la grâce qui jaillit de ce Cœur qui a tant aimé les hommes. On ne peut véritablement rentrer en relation avec le Christ que si nous posons l’oreille de notre cœur sur le cœur de Celui qui veut se donner pour nous écouter, nous réconforter, nous aimer et nous guérir ! Saint Jean l’avait bien compris lorsqu’il posa sa tête sur le Cœur de son maître.

La dévotion au cœur de Jésus nous rappelle que nous aussi, nous avons un cœur qui aime et qui est fait pour être aimé ! Seulement nous ne pouvons comprendre le sens de nos relations que si nous avons un modèle qui apprend certes à se donner mais aussi à recevoir et à pardonner. C’est la raison pour laquelle, nous formons le projet de nous consacrer tous ensemble en paroisse au Sacré Cœur à l’occasion d’un triduum (du vendredi 12 juin au dimanche 14 juin) pour demander la grâce d’une foi vivante, ardente et missionnaire ! Nous avons besoin les uns des autres pour grandir sur la belle mais exigeante route de la sainteté ! Jésus, doux et humble de cœur rends nos cœurs semblables au tien !

Le Sacré-Cœur à Saint-Lubin

1870, c’est le séisme : terribles remous d’une guerre aussi inutile que dramatique, d’une France qui se cherche, d’une chrétienté à la fois rayonnante dans ses missions et sapée par un anticléricalisme politique virulent, de la spoliation des états pontificaux en plein concile et de la contrainte d’un pape prisonnier en son palais du Vatican.

En réponse à cette fracture, la spiritualité du Sacré-Cœur arrive au premier plan : encouragée depuis longtemps par de nombreuses mystiques, dont l’une des plus connues, Marguerite-Marie Alacoque de Paray le Monial, est béatifiée en 1864, cette
dévotion apparait alors comme un rempart contre l’écroulement de la France et de la chrétienté. Il faut réparer les outrages faits au Cœur de Jésus par une vie chrétienne plus intense et plus visible, par des actes de pénitence et des temps d’adoration.

Le 16 juin 1875, le pape Pie IX consacre solennellement toute la chrétienté au Sacré-
Cœur de Jésus. La paroisse de Rambouillet, comme bien d’autres, suit le mouvement. Dans la nouvelle église de Saint-Lubin fraîchement construite, cette consécration au Sacré-Cœur est prononcée après le Salut du Saint Sacrement. Des paroissiens offrent une statue qui est placée en 1878 dans le chœur, au-dessus du maître–autel. Le 21 février 1888, une association du Sacré-Cœur est créée et affiliée à l’archiconfrérie de Paray le Monial. Elle est représentée sur une bannière de procession avec l’archiconfrérie de ND du Perpétuel Secours intronisée à Saint-Lubin en 1883. La paroisse reçoit aussi des reliques de sainte Marguerite-Marie (août 1889).

Un ex voto de 1954, visible dans la chapelle de Saint-Joseph, rappelle cette ferveur qui se prolonge toujours aujourd’hui. Le vendredi 12 juin, le père Sartorius a renouvelé cette consécration et installé une nouvelle statue du Sacré-Cœur.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

newsletter

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr