Paroisse de Rambouillet
https://paroisserambouillet.fr/Soyons-bienveilleurs
      Soyons "bienveilleurs"

Soyons "bienveilleurs"

Spiritualité

Les résultats du questionnaire et prochaines étapes


1- Synthèse des résultats du questionnaire aux messes dominicales 17 décembre 2023

- 664 paroissiens ont répondu au questionnaire
- 94% disent avoir déjà rendu service à un voisin, 82% avoir déjà prié pour un voisin, 58% avoir déjà
parlé de Jésus à un voisin.
- 84% ont répondu à la question : « Comment pouvons-nous ensemble devenir davantage
bienveilleurs pour nos frères Rambolitains ? »

Les réponses à cette question se regroupent selon les thèmes suivants :
- l’équipement personnel nécessaire pour devenir davantage bienveilleur (60%) :
30% sur la qualité de relation nécessaire ;
11% sur la nécessité d’être ancré en Jésus ;
10% sur la nécessité de travailler en réseau, collectivement ;
10% sur la nécessité de la prière.
- Les services paroissiaux (26%) :
8% sur la nécessité d’organiser des moments conviviaux ;
6% sur la nécessité d’inviter aux activités paroissiales ;
7% sur le service à rendre ;
5% sur l’orientation, vers les plus démunis.
- La visibilité dans la ville (9%).
- Les célébrations (5%) :
2% sur leur qualité, en particulier vis-à-vis des nouveaux venus ;
3% sur l’accueil aux messes.

2- Points d’appui importants pour la phase de mise en œuvre

Le nombre de réponses montre un fort intérêt sur le sujet, une forte attente.
Les paroissiens sont déjà attentifs à leurs voisins, un réseau de relations dans les voisinages est
disponible.

Les réponses à la question 4 montrent une conscience très claire (60%) que le pas vers les
« bienveilleurs » implique d’abord une transformation personnelle :
- Sur notre capacité relationnelle, pour rendre l’église « attirante » ;
- Sur notre capacité à mettre Jésus dans la conversation, à dire des choses pertinentes ;
- Sur la nécessité d’avancer en équipe, en réseau ;
- Sur la nécessité d’être soutenus par la prière.
- Les services paroissiaux (26%) sont le deuxième point développé, comme lieu où les services
vont s’exercer de manière privilégiée ;

- La participation à la vie de la cité et la visibilité dans la ville (par exemple à travers des
événements du type « crèche vivante ») vient ensuite (9%) ;

- Enfin, les célébrations apparaissent à un petit pourcentage (5%) indiquant que les paroissiens
ont conscience que ce n’est probablement pas le tout premier pas à proposer aux personnes au-
devant desquelles les bienveilleurs iront.

Ces réponses dessinent de manière claire un chemin qui part de la relation personnelle, passe par les
services (individuels et paroissiaux) et aboutit à l’Eucharistie.

3- Idées principales pour la mise en œuvre

Les réponses au questionnaire nous conduisent à envisager une structure en trois niveaux pour le
prochain pas de développement des « bienveilleurs » sur notre paroisse.
- chaque paroissien est un bienveilleur. Notre mission principale en tant que bienveilleur est de
donner à nos voisinages un visage attractif et proche du chrétien ;
- des relais de bienveilleurs seront constitués par quartier. Leur mission principale sera
l’accompagnement dans la durée (avec les bienveilleurs de leur périmètre) des personnes de
leur quartier dans leur chemin vers le Christ ;
- Une équipe de pilotage assurera le support en fournissant des ressources aux relais et aux
paroissiens (enseignements, documentation sur les services paroissiaux, sur le fonctionnement
des relais…). En outre, elle synthétisera les informations remontant des relais ou des
bienveilleurs, et s’assurera de la propagation des « bonnes pratiques »...

4- Prochaines étapes

Les réponses au questionnaire montrent que le développement des « bienveilleurs » est perçu
comme une étape pertinente pour notre paroisse. Cette attente ne doit pas être déçue et doit
recevoir une proposition concrète de mise en œuvre dès à présent.

C’est pourquoi nous proposons de débuter dès le carême 2024 la mise en place de l’équipe de
pilotage et des premiers relais de bienveilleurs.

Pour tous ceux qui voudraient se lancer et participer à un relais dans leur quartier, nous vous
proposons une première rencontre le 3 février à 11h dans les salles Sainte-Bernadette. Venez
vous renseigner sans engagement. Nous vous présenterons les principes de fonctionnement d’un
relais (composition, missions, fonctionnement…) et prendrons le temps d’en discuter. Nous
concluerons par un apéritif.

Le 3 mars, troisième dimanche du carême, seront envoyés officiellement en mission les premiers
relais par le père Sartorius, lors de la messe de 11h, en l’église Saint Lubin.

Enfin, des premières sessions de formation pour les bienveilleurs seront proposées au cours de la
deuxième partie de l’année.

Soyez bénis au nom de Jésus.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Versailles

KTO

Eglise de France

Nouvelles du Vatican


newsletter

Bonnenouvelle.fr

Lectures du jour

Saint(s) du jour